Sœurs de
Saint François d'Assise

Actualités

Course solidaire pour Boulsa

Remise chèque course solidaire

C’était samedi dernier, 2 avril 2022. Les quelques 287 élèves de l’école Notre-Dame de Lourdes située à Nantes, ainsi que leurs familles, ont couru pour apporter leur soutien aussi bien humain, que financier au lycée Saint François d’Assise de Boulsa, au Burkina Faso.

Le lycée Saint François d’Assise : quelle réalité ?

Le lycée privé Saint François d’Assise est un établissement catholique implanté dans le diocèse de Kaya au Burkina Faso, un diocèse très touché par les attaques djihadistes et où de nombreuses personnes sont déplacées.

Cet établissement accueille tous les élèves sans distinction, de la classe de 6ème à la classe de Terminale. Issus généralement du milieu rural, ils viennent des villages environnants chaque matin, à pied ou à bicyclette. N’ayant pas de moyens, l’établissement ne dispose pas de cantine pour ses élèves. Cette année beaucoup d’entre eux n’arrivent pas à assurer un repas quotidien ce qui ne favorise pas leurs études.

Qui sont les élèves de Boulsa ?

Olivia est une élève de 6ème qui vit avec sa grand-mère dans Boulsa mais dont les parents ne vivent pas ensemble. En effet, le papa, malade, est à 65Km dans un autre village pour ses soins. Après son certificat d’étude primaire, elle est arrivée dans le lycée sans être affectée par l’état, c’est-à-dire sans avoir déposé son dossier. Ni son papa ni sa grand-mère ne peuvent honorer sa scolarité, elle risque donc d’être exclue de l’établissement.

Jean Marie Vianney est en classe de seconde. Il vient d’un village situé à 30km de Boulsa et est arrivé à St François d’Assise en 6ème. Ses parents étant pauvres, il partait dans les sites d’orpaillage artisanal dans l’est du pays pendant les vacances à la recherche de moyens financiers pour sa scolarisation. Cette année, avec l’insécurité, les sites ont été fermés… par conséquent, il n’a plus de ressources pour poursuivre sa scolarité.

Nous remercions chaleureusement les élèves de l’école Notre-Dame qui ont contribué à la réussite de ce projet mais surtout à l’engagement pris par le directeur de l’école. Grâce à eux nous avons pu récolter près de 1900 €