Sœurs de
Saint François d'Assise

Actualités

50 ans de présence à Anyronkopé (Togo)

Jubilé Anyronkopé

En 1956, des sœurs venant d’Auvergne en France arrivent à Lomé. Comme elles sont des infirmières, elles se mettent au service de l’hôpital général devenu. Très vite, des enfants en détresse sont apportés à la communauté. Débute alors un nouveau service qui deviendra, avec l’aide du ministre de la santé et des finances et la collaboration des services sociaux, la pouponnière Sainte Claire de Tokoin. 10 ans plus tard, Mgr Casimir DOSSEH ANYRON sollicite les sœurs de Saint François d’Assise pour venir s’installer dans son village d’origine.

« Notre intention était donc d’entreprendre dans ce village une action éminemment sociale confiée à des religieuses, qui ouvriraient de larges avenues vers une remise en cause des anciennes pratiques au contact des applications bénéfiques de la science moderne dans le domaine de la médecine. Je sollicite votre collaboration massive sur ce terrain décisif où tout notre peuple peut se trouver régénéré par l’abandon de ces craintes injustifiées et caduques des forces de la nature par lesquelles il ne faut pas chercher de tout-autre qu’est Dieu. »

Mgr Dosseh, courrier adressé aux sœurs en 1965

Les trois premières sœurs, deux Françaises, sœurs Marie Thérèse GUIZARD et Marie Louise de VEYRAC, et une Togolaise sœur Christine Marie TEGBUI sont accueillies en fin d’année 1971. Leur maison était très simple, avec un confort minimum. Une maison en face a également été louée pour le dispensaire. La  salle d’attente était dehors, de simples troncs d’arbres et des planches sur des parpaings pour accueillir les malades. Les sœurs ont commencé leur mission le 12 janvier 1972.

Des acteurs locaux visitent le centre de santé le 12 janvier 2022

Le 12 janvier 2022, elles ont marqué les 50 ans de leur arrivée par une célébration religieuse. Mais aussi par une table ronde avec des acteurs locaux autour d’une pathologie qui constitue localement un problème de santé communautaire.

Le 20 mars 2022 est une date à retenir pour la suite des célébrations de ce jubilé.